• Rupa BAJWA

    "Le vendeur de saris"

     

    Ramchand, simple vendeur de saris, culpabilise de son ignorance face à l'éducation d'une riche cliente.   Il décide de prendre sa vie en main et se lance dans une quête vers un avenir meilleur. Son horizon s'élargit mais sa confrontation à l'injustice et à la cruauté du monde n'en est que plus brutale...

     

     

    Photos: vendeur de saris à New dehli par Harmonie et Yoga

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Anita Desai

    "Le Jeûne et le festin"

     

    L'histoire se déroule entre l'Inde et les États-Unis, les exigences et les interdits de l'Inde opposés aux apparentes libertés américaines.

    Plus que deux civilisations, ce sont deux conceptions du monde qui s'affrontent...

     

    Photo: détail d'une peinture d'un haveli par Harmonie et Yoga

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Gayatri Devi

    "Une Princesse se souvient"

     

    Icône de la mode, engagée en politique après l'indépendance, Gayatri Devi s'oppose à la réclusion des femmes par le système de purdah, d'abord pour elle en posant comme condition à son mariage qu'elle ait la liberté de mouvement comme dans sa jeunesse et puis, vis à vis des femmes de l'Etat de Jaipur.

    En 1943, elle créa des écoles pour les jeunes filles, d'abord issues de l'aristocratie pour devenir ensuite des écoles généralistes.

    Destin de femme hors du commun

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Michel De Grèce

    "La femme sacrée"

     

    La Reine Victoria règne lorsqu'éclate en Inde la révolte des cipayes contre l'occupant anglais.

    A sa tête, une femme Lakshmi, souveraine de l'état de Jansi. Jeune veuve, elle était sortie du purdah, ce quartier des femmes où un mari jaloux l'avait enfermée des années durant pour assumer seul le pouvoir.Déchirée entre son amour pour un anglais et sa haine légitime contre les anglais, entrainée presque malgré elle dans la grande révolte, la Rani de Jansi en devint le flambeau.

     

     

    Catherine Clément

    " Pour l'amour de l'Inde"

    1947, le dernier vice roi des Indes britanniques: Lord Moubatten est intronisé à New Dehli. Lady Edwina, sa femme est une des grandes dames de l'aristocratie anglaise, l'une des plus émancipées aussi. Leur interlocuteur privilégié, le pandit Nehru vient d'être libéré.

    Bientôt, il deviendra le premier ministre de l'Inde libre. Tout semble opposer Edwina et Nehru et pourtant entre l'indien rebelle et la lady anglaise nait une passion impossible que Lord Mounbatten accepte avec noblesse. Ils se débattent dans les sanglants évènements qui suivent le partage des Indes en deux pays. Le Pakistan et l'Inde. En quelques semaines, massacres religieux et épidémies font plus de 500 000 morts  dans les villages et sur les routes.

    Le Mahatma Gandhi mourra assassiné après avoir apaisé son pays.          

    Les Mounbatten retournent en Angleterre mais l'amour continue entre Edwina et Nehru pendant 12 ans.

     

    Photo 1: détail temple jaïn de Calcutta

    Photo 2: Détail statue de Kali, quartier des artisans de Calcutta

    par Harmonie et Yoga

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  •  Dominique Lapierre

    "La cité de la joie"

     

    Un reportage déchirant, un document unique sur la capacité des hommes à triompher de la souffrance, de la misère et du malheur"

     

     

     

    Dominique Lapierre

    "Il était minuit moins cinq à Bhopal"

     

    Récit de la catastrophe de Bhopal survenue le 3 décembre 1989 faisant suite à l'explosion de l'usine d'une filiale de la firme Union Carbide produisant des pesticides et qui a dégagé 40 tonnes d'isocyanate de methyle dans l'atmosphère de la ville.  

    Poignant et percutant...

     

    Photos 1 et 2: aux alentours du marché de Calcutta, le marché aux fleurs de Calcutta

    par Harmonie et Yoga

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique